Historique du Club Pongiste de Willerwald

 

En 1960, quelques jeunes gens de Willerwald, déjà "mordus" de ping-pong et lassés de se déplacer à Sarralbe, se mettent en quête d'une solution au niveau du village.
Grâce à l'accord et au soutien d'une poignée de copains majeurs, ils saisissent l'occasion de créer leur propre association, dont voici la liste des premiers membres, en 1965 :

Edgar WEBER Jean PEIFER
Gilbert PORTE Joseph BIRCKER
Alain GANGLOFF Emile LAMPERT
Jean-Claude JANSEM Jacques HAMM
Ernest DEHLINGER Jacky LAMPERT
Alain FEFFER Martin GANGLOFF
Pierre GROSSNICKEL (1er président) Jean-Marie REISER
Pierre JUNG Gabriel LARBALETRIER
Marcel WILBERT Jean-Luc JAMBOIS
René THIRY Jean SCHMITT

Dans la foulée, les statuts, dont voici un extrait, sont déposés au Tribunal de Sarreguemines : "L' association dite <<AS WILLERWALD>> fondée en 1965, a pour but la pratique de l' éducation physique et des sports".

Le premier comité officiel se compose de :

Jean SCHMITT : Président Pierre GROSSNICKEL : Vice-Président
Pierre JUNG : Secrétaire Lucien HOFF : 2ème Secrétaire
Joseph BIRCKER : Trésorier René THIRY : 2ème Trésorier
Emile LAMPERT : Assesseur  

L' affaire est lancée : notre première table, offerte par la brasserie ROEMER, est mise en place dans la salle du restaurant LAMPERT (siège du club) et permet d' engager une première équipe dans le championnat de Moselle.

Dans les premières années, 5 présidents vont se succéder à la tête du club : Pierre GROSSNICKEL, Bruno WEBER, Camille GROSSNICKEL, Lucien HOFF, et enfin Jean SCHMITT.

Pour faire face à ses dépenses, notre club devient vite très actif : les concours de fléchettes succèdent aux concours de tir, et les concours de belote à ceux de fléchettes. Dès nos débuts, nous organisons un tournoi qui, d' année en année, devient une tradition. La réussite de ces fêtes ne fut possible que grâce à un large bénévolat de beaucoup de nos aînés.

Nombre d' entre eux nous aident encore aujourd'hui. A tous un grand merci !

Très vite, de nouveaux joueurs vinrent grossir l'effectif. A partir de 1967/1968, nous faisons nos matches et nos entraînements dans la salle d'Oeuvres à côté de l'église.

C'est en 1974 que commence une période un peu difficile pour le club. La salle d'Oeuvres étant transformée en chapelle, nous sommes obligés, pour continuer à pratiquer notre sport, de nous déplacer à la Maison pour Tous de Sarralbe, faute d'un autre local disponible à Willerwald. Malgré cela, grâce à une bonne camaraderie entre les joueurs et surtout à la ténacité du Président Schmitt, des progrès énormes sont faits par les équipes : l'équipe A va monter en Régionale 4 en 1979 et s'y maintenir pendant 5 ans, tandis que l'équipe B évoluera en Départementale 1.

Parallèlement à ces ennuis, une lueur d'espoir va naître au sein de l'association. En effet, dès 1976, la commune nous informe de l'acquisition d'une classe mobile à Sarrebourg, à charge des membres du Club d'aller la démonter et la remonter dans le village. De provisoire à l'origine, cette salle sera dès 1981 notre lieu de rencontre définitif pour les entraînements et les matches, en attendant une surface plus grande.
Le besoin en équipement devenant de plus en plus important, c'est sous l'impulsion de son Président, Mr Fernand THIRIET, que la CMDP offre des maillots et des shorts à nos joueurs. En cette année 1981, notre association compte 84 membres dont 20 licenciés. La "salle de ping-pong" étant à nouveau dans le village, de nombreux jeunes vont pouvoir s'entraîner. Grâce à un encadrement sérieux et compétent, les progrès vont être rapides, ce qui nous permet d'engager de nouvelles équipes en championnat. Nous comptons donc en 1984, 97 membres pour 32 licenciés.

En 1983, le Club décide de renouer avec la tradition en organisant à nouveay une fête d'été. N'ayant pas encore la structure nécessaire à l'organisation d'un grand tournoi, les épreuves seront réservée aux jeunes et aux non-licenciés du village. Cette "journée ping-pong" remporte d'année en année un succès franc et massif. Rappelons également les nombreuses activités internes à notre association, telles que le repas de fin d'année, la journée Top (rencontre des licenciés entre eux) ou encore, à partir de 1989, le Tournoi Vétérans qui regroup les anciens joueurs et dirigeants du Club (et ils sont nombreux).

En 1990, année de jubilé du Club qui fête ses 25 ans d'existence, nous comptons dans nos rangs 89 membres dont 29 licenciés. 4 équipes sont engagées dans le championnat départemental, dont 2 composées essentiellement de jeunes. Ces 2 dernières, faute de place dans notre salle, jouent la majorité de leurs rencontres à l'extérieur, ce qui vaudra encore une fois un énorme coup de chapeau aux dirigeants qui sacrifièrent bon nombre de leurs samedis soirs pour conduire nos jeunes espoirs à leurs lieux de rencontres.

En juin 1999 , l'équipe A termine première de sa poule de Régionale 4 et vice-championne de Lorraine lors de la journée "titres", et goûte pour la première fois à la dure épreuve de la Régionale 3 en septembre 1999, exploit qui se renouvellera 2 saisons plus tard en 2000/2001. Ces 2 montées en R3 se solderont malheureusement par une dernière place, le groupe manquant encore légèrement de solidité pour rivaliser avec les autres équipes en lice.

Lors de la saison 2001/2002, l'équipe A descendra même en Départementale 1, avant de se ressaisir et de terminer championne de Moselle, et de jouer à nouveau les premiers rôles en Régionale 4, frôlant à 2 reprises la montée en R3.

Lors de la saison 2002-2003, le club fait appel à Florent Bovi, entraîneur diplômé évoluant chez les faïenciers de Sarreguemines, pour encadrer les séances d'entraînement des débutants et des jeunes. Florent Bovi rejoindra les rangs du club 2 saisons plus tard.

Lors de la saison 2005-2006, l'équipe fanion se hisse pour la première fois de son histoire en Régionale 2, mais devra faire face au départ de Florent Bovi, parti créer un club à Farschviller.

Joris Peifer intègre alors l'équipe 1 qui après avoir effectué une bonne phase en Régionale 2 redescendra en Régionale 3 et n'est depuis jamais redescendue en-dessous de ce niveau.

Le club enregistre le retour de Koray Parla en septembre 2007 après une saison passée en Alsace, ainsi que l'arrivée d'un renfort de poids en la personne de Christophe Kuntz (45), en provenance de Hundling. Les séances d'entraînements sont désormais dirigées par 2 entraîneurs diplômés, Vincent Gangloff et Didier Wanner. L'ASW lance également un de ses cadres dans l'aventure de l'arbitrage, Franck Schouver ayant atteint jusqu'à présent le niveau JA3 ainsi qu'arbitre national, lui permettant d'officier sur les rencontres de ProA et ProB à Metz chaque mois.

Florent Bovi revient au club en septembre 2010, après avoir arrêté l'aventure de Farschviller. L'équipe 1, remontée en Régionale 2, réalise de belles performances individuelles, mais ne peut éviter de faire l'ascenseur sur cette première phase. Lors de la 2ème phase de cette saison 2010/2011, la composition des équipes devient une véritable mission tant les absences sont nombreuses chaque semaine.

En mai 2013, Franck Schouver, arbitre national et Juge-Arbitre 3ème degré, est nommé pour arbitrer les 2 premières journées des Championnats du Monde à Paris-Bercy, l'occasion pour lui de cotoyer des arbitres d'autres pays et des athlètes de très haut niveau. Parallèlement , il joue les titres avec l'équipe 2 en Régionale 4 après avoir obtenu la première place de la poule avec son capitaine Joris Peifer et ses partenaires Koray Parla, Cédric Klein, David Hilbert et Ludovic Stefanyszyn.

Pour la saison 2013/2014, le championnat par équipes est totalement modifié, puisque tous les niveaux de la Nationale 2 à la Départementale 2 passent de 6 à 4 joueurs. L'ASW enregistre la nouvelle adhésion de Jacky Lampert, membre fondateur du club en 1965, revenu pour jouer avec son fils Matthieu. Le club enregistre également la plus forte arrivée de son histoire, avec 4 mutations entrantes, dont celle de Fabrice Bast, transfuge de Sarreguemines et gros renfort pour l'équipe 1. Après une dernière rencontre âprement disputée contre Faulquemont, l'équipe 1 monte en R2, et emmène dans son sillage les équipes 3, 4 et 7 qui atteignent également l'échelon supérieur.

 

Retour menu généralités

Retour page d'accueil